Le savon au goudron de pin

savon goudron de pin

J’ai envie de vous parler de mon savon au goudron de pin. C’est probablement le produit le plus polarisant de toute ma gamme… on aime ou pas, mais chose certaine, il ne laisse personne indifférent! À première vue, sa couleur chocolat donne l’impression qu’il dégagera un parfum gourmand, mais il n’en est rien… il sent plutôt le feu de bois.

Au départ, c’est justement l’aspect olfactif de cette matière qui m’a attirée, mais au fil de mes recherches, j’ai découvert un produit aux propriétés vraiment intéressantes pour les soins de la peau.

100 % authentique, de grade vétérinaire

Le goudron de pin véritable à 100 % est obtenu par pyrogénation du bois. La chaleur fait exsuder le bois de son goudron. Le procédé de fabrication est important afin de s’assurer que le produit final soit exempt de créosote. Cela doit se faire en four fermé.

Celui que j’utilise est produit en Suède selon un procédé traditionnel en four fermé. On l’appelle aussi l’authentique goudron de pin de Stockholm. Il est de grade vétérinaire et utilisé entre autres pour entretenir les sabots des chevaux afin d’éviter le pourrissement en milieu humide grâce à ses propriétés asséchantes, cicatrisantes et antiseptiques.

Un peu d’histoire

Le goudron de pin a depuis longtemps été utilisé et réputé pour aider à soigner les peaux sujettes au psoriasis, à l’eczéma et à l’acné, mais également pour les démangeaisons du cuir chevelu et les pellicules.

J’ai appris que le goudron de pin sert à plusieurs usages en Afrique du Nord, et ce, depuis des temps immémoriaux. Alors que je présentais mes produits dans un salon, une dame s’est approchée de ma table. Elle a senti mon savon et le souvenir olfactif l’a ramenée directement dans son enfance.

Elle avait grandi au Liban et elle m’a raconté que sa grand-mère tapissait les gourdes (outres) en peaux d’animaux avec du goudron de pin afin de les rendre imperméables. L’eau avait ce goût de fumée très caractéristique. Elle était émue de sentir ce parfum à nouveau ici en Occident. Je partageais son émotion.

Folklore ou réalité?

Au Moyen-Âge, le goudron de pin entrait dans la fabrication de produits médicinaux. Dilué dans l’eau, il était reconnu pour calmer les gastrites et les douleurs intestinales, mais il était aussi employé comme stimulant des muqueuses dans certaines affections des voies respiratoires ou de l’estomac.

À une certaine époque, on attribuait à l’eau de goudron (aqua picea) des vertus quasi miraculeuses. Au début du 19siècle, ce remède était réputé soigner efficacement tout et n’importe quoi!

On doit la mode de l’utilisation du goudron de pin au philosophe Berkeley (1685-1753) qui en vantait les mérites. Mais dans la pharmacopée, l’usage de la poix (c’est ainsi qu’on l’appelait) remonte à l’Antiquité.

goudron de pin

Mon savon

Comme je le disais précédemment, au-delà des ses vertus thérapeutiques, j’ai d’abord voulu utiliser le goudron de pin pour son parfum. Plusieurs personnes l’adoptent d’ailleurs pour son odeur. Et ce, tant les hommes que les femmes.

Il se marie très bien avec les parfums de type « cuir » et « fumé », dans lesquels sont souvent utilisés le goudron de bouleau et l’huile de cade pour créer cet effet avec des matières naturelles.

En élaborant la recette de mon savon, je ne pouvais toutefois pas écarter les nombreuses propriétés attribuées au goudron de pin. J’ai donc décidé de les accentuer pour en faire un savon antiseptique.

J’y ai ajouté :

  • de l’huile de margousier (neem) en surgraissage, car elle est réputée pour ses vertus insecticides, cicatrisantes et anti-inflammatoires – idéale dans un savon pour le camping!
  • de l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) aux propriétés purifiantes, désinfectantes et antiseptiques.
  • de l’huile essentielle de palmarosa aux propriétés cicatrisantes et anti-bactériennes.
  • de l’huile essentielle de thym saturéoïde, excellente anti-bactérienne et antiseptique, idéale pour assainir les peaux acnéiques et traiter les dermatoses.

Le savon au goudron de pin peut être utilisé sur tout le corps, le visage et le cuir chevelu. Faites-en l’essai, vous pourriez être agréablement surpris!

Viviane

Laisser un commentaire